top of page
  • Voyage Autour Du Gin

CASSIS MONNA & FILLES


GIN CASSIS MONNA & FILLES

Maison Cassis Monna & Filles

Capitale-Nationale - Île d'Orléans

Type : new western

Base : alcool neutre artisanal

Eau-de-vie de pulpes de cassis

Alc. / vol. : 40%

SAQ : origine Québec


PROFIL AROMATIQUE


45% Fruité

25% Végétal

20% Floral

05% Boisé

05% Gourmand


NEZ


L’effluve scintille sous une douce présence éthylique et une rondeur végétale qui s’apparente à la sève d’un bois de cassis. La note subtilement boisée rappelle l’odeur d’une écorce doucement humide d’un groseillier noir à la suite d’une journée pluvieuse d’automne. Dans un deuxième temps, le bouquet olfactif poursuit sa route et s’axe sur un arôme contrôlé qui s’apparente à une eau-de-vie de raisin, ceinturé par de petites baies rouges fermentées, de noyaux d’abricot et de pépins de raisin muscat. Un côté gourmand, agréable et subtil structure l’arrière-plan, évoquant l’écume de confiture de fraises artisanale et le sorbet glacé délicatement parfumé aux petites baies des champs, à la lavande et aux fleurs de fraises. Le côté floral raffiné englobe la finale, qui, elle, nous transporte à proximité des champs d’arbres nourriciers et d’herbes hautes.


BOUCHE


L’entrée en bouche est ronde et une fine impression de sucrosité tapisse la langue. Cette rondeur sucrée est probablement apportée par l’utilisation du bois de cassis, mais s’identifie étroitement à celle de la racine de réglisse. Des notes de fruits confiturés et de baies rouges confites évoluent avec une belle nuance finement végétale et camphrée. Difficile à cerner, la baie de genièvre lègue ses notes de résine de pin au profit d’un accent boisé en toile de fond.  La douceur d’un raisin sec de Malaga se fait sentir et s’entremêle à une pointe acidulée et fraîche de pulpe de cassis. L’impression gustative générale s’enveloppe d’un voile floral fin, habile et constant.


AROMATES


Baie de genièvre, bois de cassis, écorce de citron, feuille de cassis, graine de coriandre, lavande et sauge.





T E X T E

Lukas Lavoie

P H O T O

Lukas Lavoie










bottom of page